Un peu d'histoire

 

L'école WAT PHO

Le Wat Pho est l'école de médecine et de massages traditionnels thaïlandais de Bangkok. Elle est dépendante du temple Wat Pho (temple du Bouddha couché, qui est aussi le plus ancien temple de Bangkok). Il conserve les plaques de pierre où sont gravées des personnages avec les points réflexes, et lignes zen, reliques qui servirent à l'enseignement.
Ce sont les moines qui longtemps perpétuèrent l'enseignement du massage.
Aujourd’hui encore le temple de Wat Pho est l’école de massage la plus renommée de Thaïlande. Le massage traditionnel fait partie du véritable art de vivre thaïlandais : se faire masser fait parti du quotidien depuis des siècles, et les Thaïlandais ont conscience de l’importance de leur corps. Ils savent que détendre les muscles permet non seulement l’apaisement du corps, mais aussi celui du cœur et de l’esprit.

En 1661, Simon de Loubère, qui était la liaison française à la cour royale de Louis XIV écrit le premier document international à propos du massage thaï dans son mémorandum :
"Lorsqu'une personne est malade, au Siam, elle commence par se faire pétrir tout le corps par quelqu'un de très habile qui renforce le corps de la personne malade et lui appuie sur le corps avec ses pieds, ses coudes, ses mains…"

Pour reprendre Arthur Lambert, directeur et fondateur de l’institut thaï aux Etats-Unis, «le massage Thaï aide le corps dans sa volonté innée de retourner à un état de performance et de santé optimum, contribuant à un sentiment d’aise et de bien-être. On commence à sentir la justesse du concept d’individu, de l’Etre, et de la Vie».

 

 

Tous les soins sont des techniques traditionnelles de relaxation qui ne présentent aucun caractère médical, sexuel ou érotique.

Offrir en cadeau

1X -

Massage Thail à Biarritz chez Sukanya - Découvrez les massages thaïl traditionnels